L’insécurité est devenue un sujet très sensible ces dernières années. Cela est surement dû au fait que de nombreux foyers ont été victimes de cambriolage. Pour vous aider à faire face à ce genre de problème, vous pourriez installer une porte d’entrée blindée. Il suffit d’acheter un modèle avec le bon niveau de sécurité et tout ira bien.

Se renseigner sur la norme A2P

Normalement, une porte d’entrée blindée doit avoir une serrure qui répond à la norme A2P. Cette certification doit être délivrée par le CNPP (Centre National de la Prévention et de la Protection). Notons que cette norme concerne aussi l’huisserie ainsi que la quincaillerie et le vantail. Vous pouvez avoir la certitude qu’une porte répondant à la norme A2P doit être capable de résister aux effractions. Toutefois, vous devez savoir que vous aurez le choix entre trois niveaux de certification. Cela commence par la BP1 qui peut résister à l’effraction pendant 5 minutes. Vous pouvez aussi opter pour une protection BP2 dont la résistance passe à 10 minutes. En dernier lieu arrive la BP3 dont l’endurance peut durer jusqu’à une quinzaine de minutes. Vous devez savoir que ces niveaux de protections doivent aussi concorder avec la solidité de la serrure. Cela va généralement de 1 à 3 étoiles.

La norme EN 1627 est aussi à prendre en compte

Notez bien que l’Union européenne a aussi instauré une norme concernant les portes blindées. Celle-ci se combine bien avec la A2P que vous venez de voir. Plus précisément, cette norme est la EN 1627. Vous devez savoir que cette dernière se divise en 6 classes de résistance. Les niveaux 2 et 3 sont plus recommandés au niveau des foyers. Quant aux rangs 4 à 6, ils sont destinés aux bâtisses à usages commerciaux ainsi que pour les édifices publics sensibles. Soulignons que ces deux derniers échelons peuvent toujours s’utiliser pour un bâtiment résidentiel si vous le souhaitez. N’oubliez pas que plus, le niveau monte, plus la maison sera sécurisée. Ainsi, le plus haut degré peut vous offrir une résistance d’une vingtaine de minutes. À savoir que les tests doivent aussi se faire conformément aux normes EN 1628 à la EN 1630.

La norme UNI 9569 vient en dernier lieu

Cette norme italienne reste une référence à ne pas négliger si vous voulez avoir une porte blindée parfaitement résistante. D’ailleurs, vous trouverez encore des modèles qui répondent à cette norme. Toutefois, vous devez savoir que celle-ci s’est fait remplacer petit à petit par la norme ENV. Cette dernière a aussi laissé la place aux certifications EN 1627 à l’EN 1630. Vous pouvez avoir la certitude que votre porte blindée répondra pleinement à vos attentes si elle répond à la norme UNI 9569.

Pour finir, vous devez savoir qu’une porte blindée doit subir une série de tests avant d’être distribuée sur le marché. Ce qui fait que vous ne devriez avoir aucun souci à vous faire pour votre porte du moment qu’elle répond vraiment aux normes. Pour cela, il ne faut pas hésiter à demander plus de précisions auprès de votre revendeur.

Quel niveau de sécurité pour une porte blindée ?

Vous pourrez aussi aimer